Ce qu' il faut retenir

 

L’intérêt professionnel pour la Mindfulness ne cesse de croître pour ses applications cliniques à la santé et au bien-être ainsi que pour la compréhension des mécanismes d’action. Ces interventions sont devenues un champ important de recherche pour la médecine, la psychologie et les neurosciences. En 10 ans on est passé d’une centaine d’articles publiés dans des revues scientifiques en 2005 à plus de 1500, ainsi que de nombreux ouvrages et une revue scientifique spécialisée, "Mindfulness".

 

Au départ, le programme MBSR s’adressant à des patients porteurs de pathologies parfois lourdes, les participants au programme (d’une durée de 8 semaines), étaient initiés à une série de pratique pour les aider à manager la douleur et le stress dans le cadre de leurs soins médicaux. Ils étaient invités à pratiquer chaque jour de façon formelle des activités basées sur la pleine conscience (méditation assise, balayage corporel (conscience du corps ou Body-Scan), et des exercices en mouvements (marche, mouvements issus du Yoga).

Ces pratiques ont  montré leur efficacité et leur innocuité dans la réduction du stress et l’anxiété.  Dans les 20 dernières années, la Mindfulness a fait l’objet d’une attention particulière des cliniciens, ainsi que dans le champ de la psychologie et des neurosciences notamment grâce au développement de la neuro-imagerie. Depuis la création d’autres programmes issus de MBSR ont vu le jour. Le plus emblématique après la MBSR est la MBCT. Il s’agit de l’adaptation du programme dans le champ des thérapies cognitives (Mindfulness-Based Cognitive Therapy, MBCT) dont la validité a été reconnue et publiée comme pratique utile dans la prévention des rechutes dépressives.

 

Aujourd'hui, les progrès de l'imagerie médicale ont permis de montrer de manière certaine que la méditation modifie le fonctionnement du cerveau.

C'est l'Université de Madison dans le Wisconsin qui, sous l'impulsion du psychiatre Richard Davidson, a publié le plus grand nombre d'articles scientifiques sur ce sujet.

Depuis plus de 30 ans, ces deux protocoles sont utilisés à travers le monde dans les programmes de soin de divers hôpitaux et institutions de santé publique. En France la MBSR et la MBCT sont intégrées dans certains hôpitaux (troubles anxieux et dépressifs, troubles du comportement alimentaire, douleurs chroniques, cancérologie). 

On constate également un intérêt de plus en plus croissant sur ces approches également dans le monde de l’éducation (troubles de déficit de l’attention)  et de l’entreprise (risques psycho-sociaux).

Plus récemment des programmes de préparation à la naissance et à la parentalité ont été développés : Mindfulness based child and parenting (MBCP)

 

Ouvrages de références

Au coeur de la tourmente la pleine conscience, Jon Kabat-Zinn, Ed de boeck

La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la dépression - Segal, Williams, Teasdale - Ed. de boeck (2006)

Méditer pour ne plus  déprimerMark Williams, John Teasdale, Zindel Segal et John Kabat-Zinn, ED. Odile Jacob

Mindfulness : apprivoiser le stress par la  pleine conscience, Edel Maex, Ed  De Boeck

 

Manuel pour la pratique

Manuel de Mindfulness.

Pratiques et méditation de Pleine Conscience.

Laurence Bibas.

Ed Eyrolles. 2012

http://www.laurence-bibas.com/

Ouvrage auquel j'ai  contribué

Introduction à la pleine conscience,

Ouvrage dirigé par Estelle Fall,

Dunod , 2016

POUR EN SAVOIR PLUS

Vidéos

Indications et contre indications

Vous voulez essayer de méditer ?

Alors cet enregistrement est fait pour vous.......Bonne pratique !

Télécharger
Pause consciente - la respiration -.mp3
Fichier Audio MP3 10.7 MB